• Master Feng

Ce que les meilleurs traders du monde peuvent nous enseigner.




Aujourd’hui ce sont des légendes du trading mais aussi des gestionnaires de fonds d’investissement importants…


Ils font partie de ceux qu’on appelle « Les magiciens des marchés » (Market wizards Jack D. Schwager)


Voici 6 conseils de ces grands noms du trading sur...


  • L’analyse technique et fondamentale

  • Les systèmes automatisés Robots/ Expert Advisor

  • La psychologie et les comportements

  • Le stop-loss

  • La gestion des risques

  • La distribution des gains et pertes


1) Analyse technique ou fondamentale ?


La question revient souvent de savoir entre l’analyse technique et fondamentale qu’est ce qui est le plus efficace ?


Déjà vous n’avez pas à choisir il est toujours préférable de garder un œil sur les 2 sachant que les fondamentaux restent principalement le moteur de ce qui arrive techniquement sur les marchés.


Cependant il existe des failles.


En effet il y a 20-30 ans de cela, les traders analysaient principalement sur la base des fondamentaux.


Celui qui analysait techniquement ses graphiques passait pour un fou!


Aujourd’hui la vapeur s’est inversée.


Les traders se sont en fait rendu compte avec les années qu’ils analysaient le marché de manière rationnelle alors que ce dernier est complètement irrationnel !


Les informations concernant l’économie, l’inflation, les imports-exports ou encore le chômage ont un impact mais uniquement dans la limite de l’interprétation des banques.


Voilà pourquoi le prix part des fois dans le sens opposé de l’annonce…


Les grandes entités financières dirigent les marchés et décident si une annonce économique vaut la peine de trader ou si au contraire ils préfèrent rester à l’écart.


Pour résumer j’aime bien la phrase qui dit que les fondamentaux racontent une histoire mais la technique nous montre si l’histoire est achetée ou vendue.


Ed Seykota un des plus grands traders au monde nous dit :


« Les fondamentaux que vous lisez sont en général inutiles car le marché a déjà intégré le changement de prix. Je les appelle les Funny-mentals. Je suis principalement un trader de tendance et mon intuition basée sur plus de 20 années d’expérience me dit que dans l’ordre d’importance je mettrai en Numéro 1 la tendance à long terme, en Numéro 2 les patterns actuelles sur le graphique, en Numéro 3 trouver un bon endroit pour acheter ou vendre. Voilà les 3 composantes de mon trading. Bien plus loin en 4ème se trouve mes idées fondamentales qui, si je fais les comptes m’ont coûtées de l’argent. » Ed Seykota

« J’ai toujours ri quand les gens me disent « Je n’ai jamais rencontré un analyste technique riche ! ». J’adore. C’est une affirmation tellement arrogante et sans aucun sens. J’ai utilisé les fondamentaux pendant 9 ans et je suis devenu riche en tant que technicien. » Marty Schwartz

2) Les systèmes automatisés Robots/Expert Advisor.





Il existe bien des robots qui peuvent être efficaces mais oubliez le trading passif! Un robot nécessite des réglages et des réajustements régulièrement en fonction des conditions du marché.


Bien souvent les robots sont configurés pour un certain stade du marché mais réagissent très mal aux changements de conditions.


Il faut alors comprendre que le trading passif restera une utopie mais ceux qui veulent y croire sont toujours libres de tenter leur chance !


Quand Alexander Elder auteur de livres cultes comme “Trading for a living” ou encore “Come into my trading room” nous raconte qu’il avait un ami spécialiste des systèmes d’automatisation…


Il demanda à l’époque à son ami au vu de l’activité énorme qu’il avait s’il avait déjà pu créer un système rentable et autonome depuis toutes ces années ?


Son ami lui répondit que malgré les demandes quotidiennes de backtest de stratégies… Il n’avait jamais créé encore de système autonome et rentable.


Bruce Kovner un grand nom du trading nous apprend que :


« Le problème avec le développement de système experts pour le trading est que les règles en matière d’investissement et de trading changent constamment. J’ai passé du temps avec des développeurs et nous avons conclu que le trading était un très mauvais candidat car les décisions impliquent beaucoup de connaissances et les règles d’interprétation des informations changent aussi. »

« Ne vous laissez pas berner par les vendeurs d’huile de serpent. Il n’y a pas de manière aisée de gagner de l’argent dans le trading. Très peu de formateurs vous le diront mais c’est la vérité. La manière la plus « simple » est d’apprendre une méthode logique qui se base purement et principalement sur les mouvements du prix, avoir la bonne psychologie et maîtriser son money management. » Nial Fuller

3) La psychologie et les comportements.




« J’attends juste que l’argent se pose dans le coin et tout ce que j’ai à faire et d’aller le ramasser. Entre temps je ne fais absolument rien. Ceux qui perdent sur les marchés disent « Je viens de perdre mes sous, je dois faire en sorte de les récupérer ». Non tu ne dois pas ! Tu dois rester assis jusqu’à trouver quelque chose. » Jim Rogers

Forcer un trade n’est jamais bon et se retenir de la tentation de lancer une position n’est pas chose facile. Pourtant un trader à succès attendra toujours son setup favori avant de passer à l’action.


Apprenez à laisser filer des opportunités. Le marché est un flot constant et vous trouverez toujours une bonne occasion de trader si vous êtes patient.


4) Le Stop-loss.



« Quand je rentre en position, j’ai un stop prédéterminé. C’est le seul moyen pour moi de dormir. Je sais où je dois sortir avant même de rentrer. La taille de ma position dépend de mon stop et ce dernier est basé sur mon analyse technique. » Bruce Kovner

Beaucoup font l’erreur de choisir leur stop-loss en fonction de la perte maximale qu’ils sont prêt à encaisser. Il est important de maintenir un bon ratio risque-profit mais il faut faire les choses dans l’ordre.


On ne peut pas par exemple choisir la taille de son stop loss de manière arbitraire en divisant le take profit potentiel par 2.


Au contraire il faut raisonner de manière inverse en cherchant d’abord où doit se trouver le stop loss puis juger si le ratio vaut encore la peine.


5) La gestion des risques.



« La règle la plus importante dans le trading est d’être bon en défense pas en attaque. Chaque jour je pars du principe que chaque position que je tiens est perdante. Je sais où sont mes niveaux de risques. Je le fais pour définir mon drawdown maximum. Heureusement, je passe le reste de la journée à savourer les positions qui vont dans ma direction. Si elles vont contre moi alors j’ai un plan de sortie. Ne soyez pas un héro, n’ayez pas d’ego. Remettez-vous et vos capacités en question. Ne ressentez jamais que vous êtes très bon. A la seconde où vous le faites, vous êtes mort. Mais plus gros coups durs sont toujours arrivés après avoir eu une bonne période en pensant que j’avais compris quelque chose. » Paul Tudor Jones

Paul Tudor Jones nous apprend à rester humble dans les bons moments et toujours adopter une psychologie qui vous permet de rester détaché de l’issue de chaque trade pour ne pas être impacté.


« J’ai appris beaucoup de lui [George Soros], mais le plus significatif a été qu’avoir raison ou tort n’était pas important. Ce qui est important c’est combien vous gagnez quand vous avez raison et combien vous perdez quand vous avez tort ! » Stanley Drucken Miller.


6) La distribution des gains et pertes.



Même les plus beaux setups peuvent aboutir à une perte. Valider ou invalider une méthode ne peut se faire sans un backtest sérieux. Avoir confiance en sa stratégie est crucial pour surmonter les mauvaises passes.


« La clé est la discipline et la constance. N’importe qui peut construire une liste de règles qui seront 80% aussi bonnes que ce que nous enseignons. Ce qu’ils n’arrivent pas à faire c’est avoir la confiance de maintenir la stratégie quand tout va mal. Chaque trade comporte un facteur chance. C’est une question de statistique. Si vous tradez un système qui offre 53% de chance de réussite, sur le long terme il y a 100% de chance que cela fonctionne. Si je regarde les résultats de 2 trades isolés sur un délai de moins de 1 an cela n’a aucun sens. Il faut au moins plusieurs années pour déterminer si l’un est meilleur que l’autre. » Richard Dennis
« Lorsque vous réalisez que chaque trade peut aboutir à un gain ou une perte, vous arrêterez de donner de l’importance émotionnelle et financière à vos positions. Lorsque vous raisonnez ainsi, vous ouvrez le chemin vers un trading sans émotions qui vous permet d’adopter le bon mindset du trader à succès. » Nial Fuller

Voilà les amis j’espère que cet article vous sera utile.

Comme vous pouvez le voir il n’est pas question de réinventer la roue en matière de trading mais d’apprendre et dupliquer les stratégies et les comportements des plus grands.

Cela suffit à obtenir de bons résultats…


A condition de faire le travail nécessaire !


N’hésitez pas à me dire en commentaire si cela vous a plu.


Bon trading à tous.


Feng

Aller Plus Loin
Contact Us

MASTERFENG LTD

71-75, Shelton Street, London, Greater London, WC2H 9JQ, UNITED KINGDOM

Number 11303592 

© 2018 All Rights Reserved Master Feng Ltd.