• Master Feng

Comment réussir dans le trading? Ne faite jamais comme AZUR!




Je vois déjà certains d’entre vous me dire mais quel est le rapport entre ces pyramides d’Egypte et le trading. Cette histoire tirée du livre de MJ Demarco “The millionaire Fastlane” offre une morale qui convient parfaitement aux traders en cours d’apprentissage.



Un grand pharaon égyptien convoqua ses deux jeunes neveux, Chuma et Azur et leur confia une tâche majestueuse : Construire deux pyramides monumentales en hommage à l’Egypte.


Il leur promit une récompense à la hauteur, royauté, retraite dans la richesse et le luxe pour le reste de leur vie sur terre.


Par contre chacun devait construire sa pyramide SEUL !


Chuma et Azur du haut de leurs 18 ans savaient que leur tâche ardue prendrai des années. Toutefois, chacun était préparé pour le défi et honoré par la directive du Pharaon.




Azur commença à travailler dur en tirant de grosses pierres très lourdes pour former un carré. Après quelques mois la base de la pyramide d’Azur prenait forme et les citadins se rassemblaient autour de lui pour féliciter son travail. Les pierres étaient lourdes et difficiles à déplacer et après une année de travaux pénible la base de la pyramide fut presque terminée.


Azur était perplexe. Le terrain qui devait supporter la pyramide de Chuma restait vide. Pas une seule pierre était posée, aucune fondation depuis l’année qui s’était écoulée. Confus Azur rendit visite à son frère Chuma et le découvrit dans sa grange travaillant sur un appareil incompréhensible qui ressemblait à un engin de torture.


Azur l’interrompit : « Chuma qu’est ce que tu fais ? tu es censé construire une pyramide pour le pharaon et tu passes tes journées enfermé à t’amuser avec cette machine bizarre.


Chuma sourit et lui dit « Je construis une pyramide, laisses moi tranquille »


Azur se moqua « Oui bien sur tu n’as pas posé une pierre en un an ! »


Chuma, absorbé et imperturbable face aux accusations de son frère rétorqua : « Azur tu es myope et la soif de richesse obscurci ta vision. Construis ta pyramide et je construis la mienne ».


Azur s’éloigna en criant « Tu es complètement fou, quand le pharaon découvrira ta trahison il te pendra ! »



Une nouvelle année passa et Azur solidifiait la base de sa pyramide et attaquait le deuxième niveau mais cette fois il se retrouva confronté à un problème de taille. Les pierres sont trop lourdes pour les lever au deuxième étage. Il reconnut sa faiblesse et alla chercher Bennu, l’homme le plus fort d’Egypte. En échange d’un revenu Bennu allait l’entrainer à se muscler pour faciliter le port des pierres trop lourdes.


Pendant ce temps la parcelle de Chuma restait vide et Azur imaginait que son frère était tout simplement suicidaire. Une autre année s’écoula mais la construction de la pyramide d’azur commençait à ralentir terriblement. Monter une seule pierre aux niveaux supérieur prenait un mois entier et Azur passait le plus clair de son temps à se muscler avec Bennu pour continuer d’augmenter sa force.


Azur dépensait la majeure partie de son argent auprès de Bennu ainsi que pour la diet nécessaire à sa prise de muscle. Il estimait qu’à ce rythme il lui faudrait 30 ans pour achever sa pyramide. Il se dit : « Après trois années, j’ai dépassé de loin mon frère, ce fou n’a pas encore placé une seule pierre. »



Tout à coup en transportant une pierre il entendit un grondement et de l’agitation sur la place de la ville. Les citadins qui habituellement l’observaient travailler abandonnèrent les lieux pour découvrir ce qui se passait.


Azur, curieux lui-même pris une pause et alla voir.


Entouré d’une foule enthousiaste, Chuma arborait à ses côtés une machine imposante de 8 mètres de haut, composée de roues, leviers et de cordes.


Ce qu’Azur craignait arriva. Arrivé sur sa parcelle, Chuma activa sa machine et en quelques minutes commença à déplacer les lourdes pierres afin de bâtir les fondations de sa pyramide. Pierre après pierre, la machine soulevait sans effort les pierres en les plaçant doucement côte à côte.


Miraculeusement la machine ne nécessitait que très peu d’efforts. Chuma activait des manivelles et grâce à un système d’engrenage les pierres étaient déplacées rapidement comme par magie.



Alors que les fondations de la pyramide d’Azur lui prirent 1 an, Chuma termina ses fondations en une semaine. Le deuxième niveau qui avait causé tellement de torts à Azur, Chuma le fit 30 fois plus vite. Ce qui prit deux mois à Azur prenait à Chuma deux jours. En 40 jours Chuma accomplit ce qu’Azur avait accompli péniblement en 3 ans.


Azur était dévasté. Il a passé des années à travailler difficilement alors que Chuma avait construit une machine qui travaillait pour lui.


Au lieu de reconnaître ses torts, Azur se dit : « Je dois devenir plus fort pour soulever plus de pierres. Il continua la construction de sa pyramide tant bien que mal alors que Chuma continuait d’utiliser sa machine.


Après 8 années, Chuma termina sa pyramide. 3 années pour construire sa machine et 5 années pour en récolter les bénéfices. Le grand pharaon, heureux tint sa promesse. Chuma ne travailla plus un seul jour et vécu dans l’opulence.



Azur continuait sa routine. Soulever des pierres et perdre du temps et de l’argent pour devenir plus fort. Il refusait d’admettre que sa stratégie était mauvaise et resta dans son cycle de devenir plus fort pour porter plus.


Ce mauvais choix le mena à une vie de dur labeur et il ne finit jamais sa pyramide. Au lieu de se concentrer sur un système qui porterai les poids pour lui il se tua à la tâche. Il mourut d’une crise cardiaque au 12ème étage. 2 niveaux avant la fin. Il ne vit jamais les récompenses promises par le Pharaon.


Chuma était à la retraite depuis 40 ans et profitait de sa liberté. Il devint un inventeur célèbre et fût inhumé aux côtés du Pharaon.


Vous l’avez compris les amis la morale de cette histoire est très simple. Même si Mj Demarco fait allusion à la rat race et l’entrepreneuriat, dans notre univers du trading ce qu’on doit retenir c’est qu’il n’est jamais vain de passer de longues périodes en démo même 6 mois 1 an voir plus.

Soyez Patient et prenez votre temps ... vous avancerez plus vite!


Vous focaliser sur votre apprentissage pour devenir efficace par la suite plutôt que de tourner en rond pendant des années à passer de méthodes en méthodes, à exploser des comptes ou passer votre temps à gagner puis perdre.


Quand vous maîtriserez le trading de manière constante, les capitaux ne manqueront pas de frapper à votre porte et donc les gains qui vont avec.


Ps: J’ai traduit comme j’ai pu alors je demande pardon à MJ Demarco pour mes approximations!


Bon trading à tous.


Feng

0 vue

© 2018 All Rights Reserved Master Feng Ltd. 

Avertissement sur les risques:

 

Les contrats à terme et le commerce de forex comportent un risque important et ne concernent pas tous les investisseurs. Un investisseur pourrait potentiellement perdre tout ou plus que l'investissement initial. Le capital-risque est de l’argent qui peut être perdu sans compromettre la sécurité financière ou le style de vie de ses proches Seul le capital de risque doit être utilisé pour les échanges et seuls ceux qui en ont suffisamment devraient envisager les échanges. Une performance précédente n'est pas nécessairement indicative des résultats futurs.

 

  

 

Présentation hypothétique du rendement:

 

Les performances hypothétiques ont de nombreuses limitations inhérentes, dont certaines sont décrites ci-dessous. aucune déclaration n'est faite selon laquelle un compte générera ou est susceptible de générer des profits ou des pertes similaires à ceux présentés; en fait, il existe souvent des différences nettes entre les résultats de performance hypothétiques et les résultats réels obtenus ultérieurement par tout programme de négociation particulier. L’une des limites des résultats de performance hypothétiques est qu’ils sont généralement préparés avec le recul. En outre, les transactions hypothétiques n’entraînent aucun risque financier et aucun enregistrement de transactions hypothétiques ne peut rendre complètement compte de l’impact du risque financier des transactions effectives. par exemple, la capacité à supporter des pertes ou à adhérer à un programme de trading particulier en dépit de pertes de trading sont des points importants qui peuvent également avoir un impact négatif sur les résultats de trading réels. Il existe de nombreux autres facteurs liés aux marchés en général ou à la mise en œuvre de tout programme de négociation spécifique, qui ne peuvent être pleinement pris en compte dans la préparation de résultats de performance hypothétiques et qui peuvent tous avoir une incidence défavorable sur les résultats de négociation.